La grande marche d' Iavoloha, 31ans dejà !

10 août 1991-10 août 2022 : Il y a 31 ans aujourd’hui que la grande marche d’Iavoloha a eu lieu, dans un objectif politique inavoué, mais escompté de dégager le Président de l'époque l’amiral Didier Ratsiraka du pouvoir « légitimement » selon l'expression de certains leaders de la Force vive, en l'occurence feu Pasteur Andriamanjato Richard et feu Professeur Zafy Albert. Ne s'attendant pas à une réaction musclée du régime, la marche de la liberté, ainsi qualifiée par ses initiateurs , s’est transformée en un carnage faisant selon les chiffres annoncés à l’époque, état de12 morts et 63 blessés. Si l’événement du 10 août 1991 n’a pas produit l’effet espéré , néanmoins il a mis en exergue une divergence de vue fondamentale au sein de la Force vive : la force vive de Madagascar d'obédience MFM, et celle d'obédience AKFM la force vive Rasalama, furent nées. Le lycée Rabearivelo et le collège Rasalama furent les sièges respectifs de ces deux tendances, quid ? A ce sujet, le public d'Analakely et particulièrement celui du "13 Mai " se souviendront longtemps de l'appel de Constant Raveloson à renoncer à cette marche, vu les risques encourus du fait de la notion de zone rouge ! Espérons que la démocratie malagasy sera dispensée d'un bis repetita d'une telle marche ? Le rapprochement et la concertation des différents acteurs politiques et sociétaux sous l'instigation de la grande muette, ont permis au Pays de se stabiliser transitoirement par un consensus de sortie de crise, défini par la convention du Panorama du 31 octobre 1991. Et l'histoire continue, la décentralisation est actuellement le vrai centre du débat citoyen, et surtout ne point faire un amalgame entre " décentralisation " et " déconcentration "? Ambositra, ce 10 août 2022 RAPELANORO-RABENJA Harivelo Aimé